L'expérience d'Imane chez du Pain & des Roses

Imane a rejoint la formation chez du Pain et des Roses en avril dernier. Elle a accepté de répondre à quelques questions pour que vous puissiez mieux la connaître.

P&R : Quelle est ta fleur préférée et pourquoi ? 

Je ne saurais l’expliquer mais je dirais que ma fleur préférée est l’hortensia. Je me souviens du premier jour où nous sommes allés à Rungis. J’ai tout de suite été impressionnée par cette fleur aux formes rondes et généreuses, qui m’a séduite autant par ses couleurs que sa texture. 

Qui plus est, elle est le reflet de ma reconnaissance envers du Pain & des Roses car elle symbolise la gratitude, la grâce et la beauté. 


P&R : Comment as-tu connu du Pain & des Roses et qu’est-ce qui t’as donné envie de rejoindre la formation ? 

Un jour, on m’a proposé de passer un entretien pour la formation du Pain & des Roses mais ne connaissant rien au métier de fleuriste, je ne pensais pas que cela me correspondait. Après avoir longuement hésité, j’ai accepté de passer l’entretien pour en apprendre plus sur la formation. À la seconde même où j’ai touché aux fleurs, j’ai su que c’est ce que je voulais faire. Ce jour aura marqué le début du reste de ma vie ! 


P&R : Qu’est-ce que tu as appris depuis le début de ta formation chez du Pain & des Roses ?

Il y a encore quelques semaines, je ne pensais pas être capable de pouvoir réaliser ne serait-ce qu'un simple bouquet. Aujourd’hui, j’ai acquis de réelles connaissances et compétences en ce qui concerne les bases du métier de fleuriste, telle que la maîtrise des différentes techniques de compositions florales : allant des bouquets ronds à champêtres, à longues ou courtes tiges, en passant par des compositions piquées ou encore des créations en fleurs séchées. La formation m’a également permis de réaliser qu’au-delà d’un simple métier de boutique, le métier de fleuriste offre d’autres possibilités d’évolution comme celui de l’événementiel. 


P&R : Quel est ton souvenir le plus marquant de la formation ? 

C’est difficile de n’en citer qu’un, il y en eu tellement tout au long de la formation. 

Si je devais en choisir un en particulier, ce serait la toute première fois où je me suis retrouvée face à un de mes bouquets et que j’ai ressenti une extrême fierté. 


P&R : Quel a été ton module préféré au cours de la formation ? 

Il m’est impossible d’en préférer un plus qu’un autre. Selon moi, chaque module a son importance et joue un rôle dans notre apprentissage. Que ce soit les premières semaines en atelier, l’immersion au kiosque, les visites à Rungis et Halage, la conception de CV et d’un book ou bien encore l'initiation au monde de l'événementiel. Bref, une formation très enrichissante et bien pensée  ! 


P&R : Comment voyais-tu le métier de fleuriste avant et comment le vois-tu aujourd’hui ? 

Avant, je voyais le métier comme un simple métier de boutique, je n’imaginais pas toutes les facettes qui se cachaient derrière. 

Aujourd’hui, j’ai découvert un métier où la passion est le maître mot et où la création s’invite sous toutes ses formes. Être fleuriste, c’est aussi transmettre le message et/ou les sentiments d’un client à travers une composition florale :  tout est pensé allant du choix des fleurs, du type de bouquets aux couleurs sélectionnées. 


P&R : Qu’est-ce que ton mentor t’as apporté en plus de la formation ? 

J’ai eu la chance de faire partie des premiers binômes du programme de mentorat, qui je pense est une réelle opportunité pour nous, apprenties fleuristes. 

Ma mentore a été de bons conseils aussi bien sur la suite de mon parcours et que sur des axes d’amélioration en ce qui concerne la technique. Une source d’encouragement, pour laquelle je suis très reconnaissante et je souhaite conserver ce lien encore longtemps.


P&R : Quel est ton projet professionnel après la formation chez du Pain & des Roses ?

À la suite de la formation, j’aimerai dans un premier temps continuer de me former au métier de fleuriste car il me reste tant de choses à apprendre. Et pourquoi pas, si l'occasion se présente, passer mon CAP fleuriste. 

Dans un avenir plus lointain mais certain, j’aimerais à mon tour tendre la main à des femmes, comme du Pain & des Roses l’a fait pour moi, et faire découvrir la beauté et le pouvoir des fleurs. Pourquoi pas exporter le modèle du Pain & des Roses au Maroc ? - rire -

Pour finir, j’ai découvert que le métier de fleuriste se rapproche fortement du métier de mon père qui est agriculteur, ce qui serait une opportunité de travailler avec lui à l’avenir. 


P&R : Qu’est-ce qui, selon toi, rend la formation unique et pourquoi ne doit-elle pas s’arrêter après votre promotion ?

Je pense que ce qui rend la formation unique et tout bonnement merveilleuse, c’est l’équipe qui se cache derrière. Je ne remercierai jamais assez l’équipe du Pain & des Roses, pour tout ce qu’ils ont fait pour moi, que ce soit la découverte du monde de la fleur ou encore l'accompagnement tout au long de la formation. Une chose est sûre, c’est que plus tard, je continuerai à soutenir cette association ! 


P&R : Peut-on suivre ton parcours professionnel quelque part ? 

C’est encore tout récent, mais je me suis créée une page instagram, où j’y posterai toutes mes créations florales et où on pourra suivre mon évolution. Si vous souhaitez y jeter un œil, c’est par ici : @flowersqueen220 


P&R : Une dernière chose à ajouter ?

Je souhaite également dire à toutes les femmes qui nous lisent et qui aimeraient elles aussi franchir le pas : N'hésitez pas, c’est un choix que vous ne regretterez jamais et qui n’apportera que du positif dans votre vie. Plus qu’une formation professionnelle, la formation du Pain & des Roses est avant tout une expérience humaine et bienveillante. 



Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés